• Douleur d'un cœur qui aime

     

    Ce poème n'est que fiction  

     

    Douleur d'un cœur qui aime

     

    Douleur d'un cœur qui aime

     *

    Du fulgurant éclair jaillit une étincelle.

    Je sens monter en moi une brusque chaleur

    Qui fait flamber le corps et enivre mon cœur

    Par un embrasement qui me prend, m'ensorcelle.

    *

    Saisir cet instant dont le bonheur  m'étouffe

    C'est un rêve enchanté que berce ta douceur,

    Et mon cœur égaré sentant que je m'étouffe

    Se laisse influencer de fièvre et de couleurs.

    *

    Je souri le matin, et pense aux jours moroses.

    Au souffle de ma peine, se joint ton  frais parfum de rose.

    Je fais mon idéal de ce beau chant d'amour.

    Mon cœur est une torche vive ou brûle un feu d'amour.

    *
    Que m'importe ma vie dans l'attente sous la lune !

     Le ciel, la nature et les fleurs me possèdent

    Et me font oublier mes peines et mes peurs,

    Quand la douleur me tord comme un fer sur l'enclume.

     

    Douleur d'un cœur qui aime

     N. Ghis. 

    Poème écrit en 2012 

     

     

    « Les dons manquées marquent toute une vie.De nul part et de partout. »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :