• Il pleut sur ma vie :

     

     Il pleut sur ma vieIl pleut sur ma vie

    Je n'avais  que 18 ans lorsque j'ai écris ce poème et j'étais en interna: les sœurs s'occupaient de cette institution.  

    Je devais, jusqu'à ma majorité, y demeurer; mais j'en suis sortie à l'âge de 19 ans

    parce que le foyer  "Du Bon Pasteur" d'Arras fermait.

     

    Image associée

     

    Il pleut sur ma vie

     

    Il pleut sur la ville comme il pleut sur mon cœur.

    Quelle est cette tristesse qui envahit mon cœur?

    Il pleut sur la ville comme il pleut sur mon cœur.

    Serait-ce de la pluie que me vient ma tristesse?

    Il pleut sur ma vie

    Je suis comme une plante qui se meurt, alanguie.

    Qui peut m’intéresser? Qui puis-je intéresser?

    Je me sens vide et seule. Mon horizon est noir.

    Le nez à la fenêtre, je regarde le soir

    Il pleut sur ma vie 

    Qui tombe lentement tandis que la pluie cesse.

    Et il pleut dans mon cœur. Et il pleut dans mes nuits.

    Pourquoi rester ici perdue sur cette terre?

    Quelle en est la raison? Quel est ce grand mystère?

    Il pleut sur ma vie 

    Mon cœur est impatient. Mon corps est impatient !

    J’ai tant d’amour en moi que je ne peux donner.

    C’est pour ça que j’ai mal. Pour ça que je suis triste.

    Et défilent mes nuits où les heures passent et fuient.

    Il pleut sur ma vie 

    Je me sens vide et seule. Mon horizon est noir.

    Le nez à la fenêtre, je regarde le soir

    Qui tombe lentement tandis que la pluie cesse.

    Et il pleut dans mon cœur. Et il pleut dans mes nuits.

    Il pleut sur ma vie 

    Le vide est dans ma vie et je suis solitaire.

    Devrais-je rester là, une âme en perdition?

    Ne viendra-t-il personne pour prendre soin de moi?

    Mais viendra-t-il cet homme que je ne connais pas?

    Il pleut sur ma vie 

    J’aimerais un ami. Connaître un jour l’amour!

    Apprécier le bonheur d' être aimée par un homme...

    La pluie s’est arrêtée; mais je pleure dans mon lit.

    Mais je pleure dans mon cœur… et il pleut sur ma vie. 



    Il pleut sur ma vie

     

    N. Ghis. / La main et la plume.  Texte écrit en 1965

    Il pleut sur ma vie

    Il pleut sur ma vie : 

     

    « Sur un rayon de lune La musique des mots »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    3
    Jeudi 4 Août 2016 à 08:59

    Révérence ma chère Ghislaine,

    Il est beau ton poème et bien écrit.Je me régale chaque fois que je lis tes textes, tu as une plume talentueuse, bravo ! smile Lorsque tu as rédigé ce poème je n'étais pas née lol Mon mari est né en 1965 mais en décembre alors il n'était pas encore né lorsque tu as posé ces mots sur le papier...

    Nouveaux articles parus aujourd'hui dans mes blogs mon amie adorée.Dans mon blog art-lyrique tu as raté l'article précédent sur Cecilia Bartoli (rose de rappel, c'est mieux que la piqûre lol).Aujourd'hui c'est un article sur Nicola Gedda.

    Bonne journée ma belle, prends bien soin de toi.Gros bisous et amitié wink2

    Florence     

    2
    Vendredi 18 Décembre 2015 à 14:57

     

    Il pleure dans mon coeur

    Il pleure dans mon coeur
    Comme il pleut sur la ville ;
    Quelle est cette langueur
    Qui pénètre mon coeur ?

    Ô bruit doux de la pluie
    Par terre et sur les toits ! 
    Pour un coeur qui s'ennuie,
    Ô le chant de la pluie !

    Il pleure sans raison
    Dans ce coeur qui s'écoeure.
    Quoi ! nulle trahison ?...
    Ce deuil est sans raison.

    C'est bien la pire peine
    De ne savoir pourquoi
    Sans amour et sans haine
    Mon coeur a tant de peine !

     

    Ton poème m'a fait penser à ton poème! 

    Bravo!

    Amitié.

      • Mercredi 3 Août 2016 à 19:12

        A cette époque, je ne connaissais pas le poème de Verlaine? Maintenant je le connais et c'est un de mes préférés. Merci pour cette comparaison fugace; mais néanmoins, dans l'idée et le ressentit, ils se ressemblent étrangement... Ghislaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter