• La violence contre les femmes.

     

    Portez le ruban blanc

    Contre la violence machiste

    Porter un ruban blanc sur un vêtement signifie :
    « Je suis engagé contre la violence machiste »

    Maintenant on agit !

    À l’occasion de la 43e cérémonie des César, ce vendredi 2 mars 2018, les 1700 invités portent un ruban blanc pour soutenir les femmes victimes de violences. Une façon simple et silencieuse d’exprimer sa solidarité.

    Cette opération est une initiative lancée par la Fondation des Femmes qui met en place une campagne de collecte pour soutenir les victimes dans leur besoin d’assistance : #MaintenantOnAgit.

    Montrez que vous êtes contre les violences envers les femmes

     

    La semaine du Ruban Blanc se déroule en automne, entre le 25 novembre et le 6 décembre selon les pays. En plus de cette période, les comités locaux organisent d’autres activités au cours de l’année. Le 8 mars, vous pouvez continuer à porter le ruban blanc.

    Le Ruban Blanc est devenu un symbole international, porté par les hommes et les femmes qui désirent signifier leur désapprobation de la violence à l’égard des femmes.

    Comment le fabriquer ?

    C’est facile : du ruban blanc (ou des bandelettes de tissus blanc), une épingle et hop, fixé au revers de la veste !

     

     

     

    « Mieux vivre avec son chien.Les coupeurs de feu travaillent avec les hôpitaux. »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    7
    Vendredi 7 Septembre à 11:22

    Bonjour ma petite Ghislaine,

    Je passe te faire un coucou amical, je pense bien à toi.

    J'espère que tu vas bien ? Fernand et moi allons bien.Encore du soleil pour aujourd'hui.Beau temps hier aussi, il a plu mais pas assez.

    Mercredi 5 j'ai repris les cours de chant avec ma professeur, elle est contente de me revoir et moi aussi.Toujours aussi sympa et patiente ! Nous avons travaillé sur la chanson "Memory" que j'adore depuis l'âge de 15 ans.Chanter de la variété est moins difficile que du classique, la technique n'est pas la même.  

    Je te souhaite de passer un bon vendredi et un agréable week-end mon amie adorée. 

    Gros bisous de Florence

    6
    Vendredi 20 Juillet à 10:26

    Bonjour ma petite Ghislaine,

    Ah la violence sur les femmes, elle ne devrait pas exister ! Tout comme la violence en général...Marre de ces gens qui font du mal aux autres !!!!

    J'espère que tu vas mieux ma douce amie ? Je pense bien à toi tu sais.

    Fernand et moi allons bien.Ce matin il a plu alors il fait frais, on est mieux qu'hier (chaleur étouffante).On devrait avoir moins chaud ce week-end tant mieux mais la semaine prochaine la chaleur reviendra pff !

    Passes un bon vendredi et un agréable week-end mon amie adorée.Prends bien soin de toi.

    Gros bisous de nous deux.

    Florence

    5
    Dimanche 15 Juillet à 11:47

    Bonjour, smile

    Un homme qui bat sa femme n'est pas un homme. C'est un sous-homme, une couille molle. Les femmes battues devraient se réunir et rendre visite armées de battes de baseball à un sous-homme. Puis, lui casser les bras et les jambes pour qu'il sache ce qu'est la douleur. En lui disant que s'il recommence, elles reviendront et ce sera encore plus douloureux! La douleur est un excellent stimulateur psychique. Le sous-homme à l'hôpital n'aura plus envie de récidiver car sa douleur lui rappellera la raison. Une femme seule n'y peut rien mais en groupe, c'est autre chose. La violence est parfois le seul remède contre le mal social. 
    Bon dimanche. glasses 

      • Vendredi 20 Juillet à 20:07

        Je vous en prie. smile La prison n'engendra que davantage de violence. Ces sous-hommes battent les femmes car il n'y a pas de conséquences douloureuses. La castration pour les pédophiles serait une bonne mesure. cool
        Bonne soirée. glasses

      • Vendredi 20 Juillet à 10:46

        Merci pour votre témoignage auquel, en partie, je donne raison ; mais là ou je ne suis pas d'accords : c'est la violence qui ne mène à rien. Ces hommes ne connaissent que leur soit disant supériorité sur les femmes, alors que comme vous le dites, ce ne sont que des sous hommes. Il doit y avoir d'autres moyens pour obtenir justice : La prison et la castration pour ces hêtres abjectes. Dans les pays de dictature que je ne nommerais pas ici, les femmes ne sont que des objets pour des hommes ne pensant qu'à se satisfaire, très prétentieux de ce qu'il cachent entre leurs cuisses. Ces hommes là ne sont que des bêtes et n'ont aucun respect pour les femmes ! C'est désolant.

    4
    Dimanche 8 Juillet à 20:09

    Moi, c'est ma femme qui me frappe !
    ... non, sérieusement, il était temps, depuis quelques années
    qu'on se rende compte des problèmes de violence des machos
    bonne soirée
    biZZZZes
    Bernard
    P. S. j'ai été absent bien longtemps, pris par quelques projets
    mais je reviens !

      • Vendredi 20 Juillet à 10:38

        Bonjour Chantsong,

        Merci pour votre témoignage. Sympathiquement, Ghis.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter