• Le chat de l'écrivain.

     

    lunettes


     
    Le chat de l'écrivain.

    Ecrire...
     
    Ecrire est une joie exemplaire et sacrée.
    La naissance d'un livre est un enfantement
    Qui ne peut rebuter le poète qui crée
    Son âme se libère en chassant son tourment.
     
    L'homme ne sait jamais goûter l'heure présente.
    Son paradis, croit-il, se perd dans son passé,
    Ou bien son espérance aimable et séduisante,
    Dans l'avenir lointain semble l'avoir placé.
     
    L'imagination est une vaste source
    Ou s'écoule un bonheur que l'on possède en soi,
    Mais il faut le capter au milieu de sa course
    Quand la réalité nous courbe sous sa loi.
     
    Elle fuit quelques fois l'image poursuivie,
    Mais l'art pour l'art existe et ne peut décevoir,
    Lorsqu'à la beauté pure on consacre sa vie,
    Il fait naître des fleurs aux ronces du devoir.
     
    Parfois l'esprit s'égare en puisant dans un gouffre
    Un texte qui demeure imprécis et brumal.
    Mais le style est plus pur quand le poète souffre,
    Le plus beau vers jaillit où le cœur lui fait mal!
      
    A René Hener 

    « "Père Prodigue" Georges ChelonLe pêcheur de lune »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter