• Les paroles qui blessent.

    Il est bon de se rappeler : pour les égoïstes, les prétentieux, les imbus d'eux mêmes, ceux qui ne connaissent pas l'empathie, les cruels, méchants par plaisir, et j'en connais au moins deux, et des femmes : de vraies chipies, des mégères pure race, des indifférentes à ce qui n'est pas elles : de se rappeler qu'elles ne sont pas seules sur terre ! Un jour, qui sait, elles auront, peut-être, besoin d'un ami... ou d'une amie ; mais, pas sûr qu'elles trouvent quelques personnes pour leurs tendre la mains, et leurs venir en aide, sauf ceux et celles qui leurs ressemblent... 

    Il ne faut jamais oublier que dès que :

    " Dès que vaisseau coule, ce sont les ras les premiers qui quittent le navire."

    Que restera t-il des amis (es)  qui se disaient vrais ?

    Tout se paie dans la vie : d'une manière ou d'une autre... 

    Dame Nature s'en charge ou s'en chargera tôt... ou tard.

    Connaissez-vous l'histoire du boomerang ? 

    N. GHIS.

     

    Quand il n'y a plus rien à essayer pour que la paix revienne sur les blogs en conflit,

    Le mieux qu'il reste à faire, c'est de ne pas insister, et de fermer sa porte à cet indésirable.

     

    Lorsque l'on croyait à la sincérité d'un ami virtuel que je nommerais pas pour sa tranquillité, et que l'on se retrouve déçu par sa soudaine ignorance, le mieux est de s'en éloigner s'il est assez bête pour ne pas comprendre ou est la paix de son âme...

     

    « Ma définition de l'amitié... et vous.Que de pestes sur la blogosphère ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    6
    Lundi 19 Mars à 01:16

    Ghyslaine ,maman disait on répond aux imbéciles par le silence  ,ce que je fais !Ce qui est dommage c'est que ton amitié naissante n'y ai pas résisté...Mais as tu posé la question à cette personne?

    Moi je te fais un gros bisou

    sabine

    5
    Vendredi 16 Février à 10:04

    Bonjour ma chere

    en effet les paroles blessent et sur les blogs ou reseaux socieux on en est souvent témoin sur les commentaires

    je laisse mes rubriques libres de commentaires

    et si j'aime pas je supprime,

    au moins la fonction d'effacement existe bel et bien LOL

     

    j'ai trouvé une astuce pour mieux te suivre, je vais dans ta page de profil pour voir les derniers articles que tu as déposés, et ainsi m'y retrouver dans tous les blogs que tu as ah ah ah

     

     

    bon weekend sans trop de pluies

     

    4
    Samedi 27 Janvier à 00:40

    Bonsoir ma Chère Ghislaine 

    J'espère que tu vas bien  et je  viens te souhaiter un beau week end 

    la météo a prévu du solei l 

    Oui les mots peuvent encourager mais ils peuvent aussi blesser .

    Ma mère disait qu'il fallait tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler 

    c'est bien vrai !

    cela donne le temps de réfléchir à ce que l'on va dire 

    Je te fais de gros bisous 

    Nicole 

      • Jeudi 15 Février à 15:15

        Chère Nicole

         

        C'est vrais qu'il faut savoir se taire quand il n'y a rien à relever d'intelligent sur une personne qui te cherche des noises ; mais lorsque la colère monte, que tu te sens humiliée, piétinée par une mégère qui ne se régale qu'en disant du mal, sur mon dos, sur l'un ou sur l'autre visiteur venu chez elle, qu'elle se gargarise en faisant rire la galerie à son profit, se moquant sans vergogne sur le dos d'une ou plusieurs personnes absentes, et en plus, qu'elle est amie avec des personnes à qui je tiens, que je n'aime pas voir approuver la façons de s'exprimer vulgairement cette mégère, et que la personne approuve en lui donnant presque raison. J'ai mal, parce que je ne peux me défendre sans envenimé l’incident. J'ai perdu en amitié une personne à laquelle je commençais à m'attacher car nous nous entendions bien philosophiquement, que nous aimions débattre sur différents sujets qui faisaient que l'on se rejoignait virtuellement dans nos échanges d’idées en tout bien, tout honneur. Cette chipie à gagnée en me dénigrant, fichant en l'air une amitié qui commençait à bourgeonner... L'arbre de l'amitié, si tu n'y prends pas garde, si tu n'en prends pas soin, dépérira et ne donnera plus de jolies fleurs. Mon tord est de m'attacher trop vite aux personnes qui me semblent dignes d'intérêt. Encore une fois, je me suis trompée sur sa valeur morale : elle préfère les vipères. C’est son droit. Je suis très déçue. Que d’hypocrites sur les blogs ! Toute mon amitié chère Nicole. Ton amie Ghislaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter