•  

    Un homme,ça pleur aussi

      

    Je ne renonce jamais!

     

    J'ai déjà travaillée avec TF1 pour des compositeurs et des chanteurs sur la Belgique en 1980.

    Un homme,ça pleur aussi

    Cette chanson en anglais et la musique l'accompagnant

    que vous allez entendre au bas de cette page

    n'a rien à voir avec les paroles que j'ai écrite:

    J'ai juste voulu illustrer ce que ressent un homme

    quand celle qu'il aime le quitte... 

    « Jameson » : Jay Sean noie son chagrin dans l’alcool 

     

    Un homme,ça pleur aussi

    Un homme,ça pleur aussi

    Refrain chanté

    Moi, l'homme et bien je pleure

    Je n'y peux rien je pleure

    Une blessure au cœur,

    Je pleure, je pleure.

     

    Plongé dans la moiteur

    De ce bar moi, je pleure

    Perdu dans ma douleur

    Je pleure, je pleure.

                Texte parlé

    sous accompagnement musical

    Elle était toute ma vie

    Je l'ai tant attendu

    Toujours gaie et gentille

    Jamais un mot de plus

     

    Elle était tout pour moi

    Et je ne comprends pas

    Pourquoi elle m'a quitté

    Pourquoi elle est parti.

     

    Elle était ma moitié

    Tous les deux ça collait

    Je croyais qu'elle m’aimait

    Je suis comme assommé.

     

    Pourtant tout est finit

    L'amour à des caprices

    Que nous avons, les hommes,

    Bien du mal d'accepter.

     

    Il faut bien s'incliner

    Quand on peut rien sauver

    Si l'un des deux décroche

    A quoi bon insister

    Refrain chanté

    Moi, l'homme et bien je pleure

    Je n'y peux rien je pleure

    Un poignard dans le cœur

    Je pleure, je pleure.

     

    C'est idiot mais je pleure

    Vous voyez bien je pleure

    Le nez dans mes erreurs

    Je pleure, je pleure.

               Texte parlé

    sous accompagnement musical

    Dans l'appartement vide

    Je repense à nous deux

    Je revoie dans ses yeux

    Tout cet amour sans rides

     

    Je ne veux plus penser

    Qu'elle a voulu changer de vie

    Qu'elle à voulu changer de lit.

    Que sans un mot, elle est partie.

     

    Surtout ne pas s'apitoyer

    Sur ce qui fût notre complicité.

    Sortir boire quelques verres, me saouler,

    Et draguer, m'envoyer des poupées,

     

    Me défoncer noyé dans le whisky.

    J'en oublierai jusqu'à son nom.

    J'en oublierai jusqu'à mon nom.

    Pour combler le vide qu'elle à laissé,

    Mais en attendant... En attendant,

    Refrain chanté

    Plongé dans la moiteur

    De ce bar moi, je pleure,

    Perdu dans ma douleur

    Je pleure, je pleure.

     

    Pour une histoire de fille 

    Laissez-moi me saouler

    Dans mon verre me noyer

    Me faire casser la gueule.

     

    Accompagnement musical

     

    Un homme,ça pleur aussi 

    Cette musique me plaît pour une simple raison :

    Elle illustre très bien l'état d'esprit d'un homme blessé

    qui, pour noyer sa peine, se jette dans l'alcool

    au point de rester ivre mort pour ne plus penser.

    C'est l'ambiance que j'ai voulu décrire en écrivant les paroles du texte ci-dessus.

    C'est pourquoi j'ai mis cette vidéo sur mon blog :

    Un homme réagit toujours de cette manière lorsqu'il est malheureux.

    N. Ghis.

     

    N.GHIS. Texte écrit en mars 2003

    Retouché en mai 2016

    Un homme,ça pleur aussi

    Cœur de poète (site Web) 13:06:2010

    Chère Ghis. 

    Bravo pour tes écrits qui sont le reflet de la vie et des sentiments que tout être peut et doit ressentir à un moment de son existence. Je viens souvent te visiter après mon travail : tes écrits me reposent et me font m’évader de la vie trépidante que la plupart de nous supportons. Tu nous faire rêver et pour ça, je t’en remercie. Tu as beaucoup de talent et ce que tu écris n’est pas banal et surtout les écrits sur l’amour. J’aime et j’apprécie ! Bob.

     


    8 commentaires
  •  

    Toi le musicien : Samba

     

    Toi le musicien

    Toi le musicien

    Le magicien de la musique

    Le troubadour des mots d'amour

    Toi:le chanteur des soirées boîte!

     

    Toi le musicien!

    Qui dans le noir ne me vois pas

    Mais qui sais faire vibrer mon corps

    Sur un rythme sur un accord.

    Refrains

    Donnes-moi le feu de la danse

    Et par toi, que la fête commence.

    Ce soir, je suis la plus jolie

    Je suis flamme jusqu'au bout des doigts.

     

    Mon corps ondule en feu de joie

    Le sol brûle sous mes pas

    Je suis le centre d'attraction

    Je veux déchaîner les passion!

    Couplets

    Toi le musicien!

    Fais-moi vibrer par ta musique

    Car je veux pouvoir oublier

    Le sol qui est là, sous mes pieds.

     

    Toi mon musicien:

    Le musicien de ma musique

    Triste, joyeuse ou nostalgique

    Le magicien de ma musique!

    Refrains

    Donnes-moi le feu de la danse

    Et par toi, que la fête commence.

    Ce soir, je suis la plus jolie

    Je suis flamme jusqu'au bout des doigts.

     

    Mon corps ondule en feu de joie

    Le sol brûle sous mes pas

    Je suis le centre d'attraction

    Je veux déchaîner les passion!.

    Couplets

    Toi le musicien!

    C'est pour toi que je fais tout ça!

    Pour toi! Tu ne comprends donc pas?

    Enveloppes-moi de ta musique!

     

    Oui, toi! Le musicien!

    Je veux devenir ta musique!

    Et toi, tu seras mon musicien:

    Le magicien de ma musique!

    Refrains

    Donnes-moi le feu de la danse

    Et par toi, que la fête commence.

    Ce soir, je suis la plus jolie

    Je suis flamme jusqu'au bout des doigts.

     

    Mon corps ondule en feu de joie

    Le sol brûle sous mes pas

    Je suis le centre d'attraction

    Je veux déchaîner les passions!

    Couplets

    Toi, mon musicien

    Le musicien de ma musique

    Triste, joyeuse ou nostalgique

    Le musicien de la musique,

    Répéter plusieurs fois

    De la musique qui est en moi.

    De la musique qui est en moi.

     

    N. GHIS.

    Texte écrit en 1998

    Toi le musicien


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique