• Cette vie que tu vas nous donner.

    Cette vie que tu vas nous donner.

    Cette vie que tu vas nous donner. 

    Cette vie que tu vas nous donner

    Cette vie que tu vas nous donner. 

    Ton ventre peu à peu s'arrondit et s'affirme

    Et je vois dans tes yeux la fierté s'installer

    Quand les gens te regardent et semble remarquer

    Ton petit ventre rond qui te rend si radieuse.

    Cette vie que tu vas nous donner. 

    Dans tes gestes, déjà, la tendresse maternelle

    Te fait prendre et ranger chaque chose avec amour

    Tout, en toi, me révèle le miracle charnel

    Et je t'aime plus fort, plus encore chaque jour.

    Cette vie que tu vas nous donner. 

    Tu me prends chaque soir la main et tu la poses

    Su ce ventre tout rond qui est ton univers

    Et je suis tout heureux devant cette petite chose

    qui prend de l'importance dans le nid de ta chair.

    Cette vie que tu vas nous donner. 

    Devant ton air inquiet, moi je fonds de tendresse

    Et je bénis le jour ou l'on s'est rencontrés.

    Chaque jour je me sens un peu plus comme un père

    Même si c'est pas moi qui porte le bébé.

    Cette vie que tu vas nous donner. 

    Je suis un fou d'amour devant toi jeune mère

    Et, à travers ton corps je caresse l'enfant.

    Déjà je fais pour lui des projet d'avenir

    En voyant, peu à peu, ton ventre s'arrondir.

    Cette vie que tu vas nous donner. 

    Oui, je suis fou d'amour devant toi, jeune mère.

    Béat d'admiration, je ne peux que t'aimer!

    J'ai fais de toi ma femme et toi tu as su faire

    Naître en toi cette vie que tu vas nous donner. 

    Cette vie que tu vas nous donner.

    Cette vie que tu vas nous donner.  

    Cette vie que tu vas nous donner. 

    N. Ghis. Mélody : Texte écrit en 1975 

    Cette vie que tu vas nous donner.

     

    bencherif (site web) Le 19/05/2010

    Bonjour Ghislaine,

    Tu traduis tellement bien les sentiments qu'il soient masculins ou féminins. Tu as un talent inné!
    Ta poésie est pleine de charme et d'amour. Avec toi, l'on rêve, l'on vole dans les cieux! Ahmed.

    Cette vie que tu vas nous donner.

     

     

     Cette vie que tu vas nous donner.


  •  

    Pas de lampe à la fenêtre

     

    Pas de lampe à la fenêtre : poème fiction

     

    Pas de lampe à la fenêtre


    Ne mets plus jamais la lampe à la fenêtre!
    Il est trop tard! Je ne veux plus l'apercevoir!
    N'allumes pas la lampe pour m'attirer vers toi!
    Elle est cruelle! Sa lumière avenante me fais trop mal!
    Ce qu'elle signifie, personnifie la tentation de t'approcher;
    Mais je ne suis plus la jeune femme, le fragile papillon
    Qui brûle ses ailes au feu ardent de ton amour menteur!
    N'exposes pas! N'exposes plus ta perfidie à la fenêtre!
    Je ne veux plus te connaître! Plus rien savoir de toi!
    Tu as détruis mes illusions, mes rêves de jeune femme.
    J'ai compris que tu n'es pas homme à être sage,
    Que tu t'amuses, par tes frasques, à me torturer.
    Non! Ne mets plus cette lampe menteuse à la fenêtre!
    Je ne serai plus là, l'âme en émoi à guetter ton appel.
    Je ne serai plus là pour sortir dans la nuit et toquer à ta porte.
    Je ne serai plus là pour satisfaire tes moindres désirs!
    Tu crois que je ne résisterais pas à l'envie de te revoir?
    A l'envie de courir me jeter dans tes bras?
    A l'envie de tes baisers joueurs et passionnés?
    Mais ton orgueil te trompe! Il te joue des tours!
    Tu es un homme et tu réfléchis comme un homme!
    Désormais, plus rien ne saura m'atteindre.
    La flamme de la lampe brûlera devant mon indifférence.
    Elle brûlera inutilement devant mes yeux.
    Elle brûlera autant dans mon cœur en souffrance.
    Ce que tu as gagné, c'est qu'à jamais, tu m'as perdu!..

     

    N. Ghis. 16 Janvier 2016

    Pas de lampe à la fenêtre : poème fiction  

    Pas de lampe à la fenêtre

    image: http://www.gravatar.com/avatar/00000000000000000000000000000000?size=100&d=mm

    1. Marie D 14/09/2009

    J'aime! Oui j'aime et j'admire la beauté de ta présentation qui est magnifique à mon goût! Tu sais toucher avec tes mots le cœur des gens et ça, c'est un don. Que dis-je! Un talent que peu de personnes ont... Continues mon amie à nous faire rêver...  Amicalement, Marie. 

     

    Pas de lampe à la fenêtre

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique