• Il est bon de se rappeler : pour les égoïstes, les prétentieux, les imbus d'eux mêmes, ceux qui ne connaissent pas l'empathie, les cruels, méchants par plaisir, et j'en connais au moins deux, et des femmes : de vraies chipies, des mégères pure race, des indifférentes à ce qui n'est pas elles : de se rappeler qu'elles ne sont pas seules sur terre ! Un jour, qui sait, elles auront, peut-être, besoin d'un ami... ou d'une amie ; mais, pas sûr qu'elles trouvent quelques personnes pour leurs tendre la mains, et leurs venir en aide, sauf ceux et celles qui leurs ressemblent... 

    Il ne faut jamais oublier que dès que :

    " Dès que vaisseau coule, ce sont les ras les premiers qui quittent le navire."

    Que restera t-il des amis (es)  qui se disaient vrais ?

    Tout se paie dans la vie : d'une manière ou d'une autre... 

    Dame Nature s'en charge ou s'en chargera tôt... ou tard.

    Connaissez-vous l'histoire du boomerang ? 

    N. GHIS.

     

    Quand il n'y a plus rien à essayer pour que la paix revienne sur les blogs en conflit,

    Le mieux qu'il reste à faire, c'est de ne pas insister, et de fermer sa porte à cet indésirable.

     

    Lorsque l'on croyait à la sincérité d'un ami virtuel que je nommerais pas pour sa tranquillité, et que l'on se retrouve déçu par sa soudaine ignorance, le mieux est de s'en éloigner s'il est assez bête pour ne pas comprendre ou est la paix de son âme...

     


    6 commentaires
  •  

    Image associée 

     

    Bonjour mes amis(es)

     

    Il m’est arrivé : j’appellerais cela un accident virtuel. Ce qui me pousse à réfléchir différemment.

    Voici une réflexion que je me fais à moi-même depuis une semaine après avoir du mal à digérer certains déboires. C’est comme-ci j’avais, par inadvertance, mis les pieds dans un chemin remplit d’orties. Les piqûres ont laissé des douleurs et des marques assez longtemps : j’en ressens encore les méfaits. Les rougeurs après plusieurs jours, n’ont pas encore disparues, c'est vous dire ! De plus, j’ai eu l’impression de tomber sur le blog d’un suppôt de Satan femelle que l’on représente généralement par un serpent, et pour une femme : une vipère. J'ai beau essayer de faire abstraction de cet incident ; mais ça me reste en travers, et m'oblige à modifier ma façon de penser...

    Vous ne savez pas pardonner ? Je sais pardonner et je ne suis pas rancunière : je pardonne, mais je n'oublie pas le mal que l'on me fait. Les gens méchants, je m'en éloigne par nécessité : comme l'on s'éloigne de la peste. Sur les blogs, il y a des personnes très désagréables, hermétiques à tous dialogues ! Ces personnes ne fonctionnent que par un moteur ne débitant que leurs fadaises dans lesquelles elles croient. Toutes explications chez ces personnes-là, sont inutiles. Toutes remarques sont impossibles avec ce genre de phénomène ! Je sais de quoi je parle, parce que j’ai essayé, après quelques jours, de lui apporter le moyen d’enterrer la hache de guerre :  Je suis allée vers elle avec l'attention de nous réconcilier alors que c'est elle qui m'a fait du mal la première. Que nénies ! Elle reste campées dans sur ses positions !

    Ces blogs néfastes ne sont pas qu’au nombre de un ! Ils ne sont là que pour critiquer, enfoncer, jalouser, les propriétaires des autres blogs. Certains, sont des horreurs qui puent la prétention, la méchanceté, l’orgueil, la supériorité par rapport à d’autres blogs, le manque d'empathie envers sont prochain, le mépris, l'hypocrisie et j'en passe... Le mieux est de les ignorer, ou de leurs interdire vos blogs pour éviter que le mal n'empire en étant l’objet de critiques incessantes et d'insultes. Je ne nomme personne afin d’éviter les retombées néfastes, car la vipère à des sbires à son service...

    A cause de cette personne malfaisante, je vous avouerais que je croie avoir perdu des amis, dont un auquel je m'étais attachée. J’en ai assez de revenir la première ! J'en ai trop vu, et entendu ! Je suis lasse de toutes ces histoires. Je jette l'éponge. J'ai fais mon devoir auprès d'elle : c'est bon ! Inutile d'insister. Cette personne est hermétique à ce qui n'est pas elle...

    Mes amicales attentions envers vous,mes amis(es)

    N . GHIS.

    Que de pestes il peut y avoir sur la blogosphère ! 

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique