•  

     

     

     " N'écris pas ! N'écris plus ! " 

     

    Texte choisit par    

     Compositeur - Mélodiste - Interprète - 

    Pour une composition musicale et une interprétation par lui-même. 

    Texte de Ghislaine Nicolas 

     

    Si je n'avais plus le temps 

     "means "if I had no more time..."


    Si le temps devait s'arrêter pour moi
    Si je n'avais plus que très peu de temps
    Je voudrais le vivre tout prés de toi
    Pouvoir me blottir au creux de tes bras
    *
    Si le temps devait s'arrêter pour moi
    Si je n'avais plus qu'une heure devant moi
    J'oserais enfin te dire cet amour
    Qui brûle mon cœur depuis tant de jours

                                                                              REFRAIN

    Et je reste là, à te regarder,
    Là, comme un copain, à prendre ta main,
    A garder ta main pour calmer tes peurs.

    Et je reste là, comme un bon gros chien
    Qui lèche ta main pour calmer ses peurs,
    Pour te protéger, et se rassurer.
    *
    Je veux m'enivrer de l'odeur de ta peau !
    Je veux goûter à ta voix !
    Prés de ta chaleur moi je reste là.

     Moi je reste là.

             COUPLETS 

    Je n'ai jamais su par timidité
    Prendre le courage de te parler.
    J'avais tell'ment peur que tu me repousse,
    Que je préférais jouer la comédie.
    *
    Mais la comédie, celle de l'amitié,
    Alors que mon corps brûle tout entier,
    Me fait bien trop mal ! Je voudrais crier !
    Mes lèvres, pourtant, n'osent pas bouger.

       REFRAIN

    Et je reste là, à te regarder,
    Là, comme un copain, à prendre ta main,
    A garder ta main pour calmer tes peurs.

    Et je reste là, comme un bon gros chien
    Qui lèche ta main pour calmer ses peurs,
    Pour te protéger, et se rassurer.
    *
    Je veux m'enivrer de l'odeur de ta peau !
    Je veux goûter à ta voix !
    Prés de ta chaleur moi je reste là.

     Moi je reste là. 

                     COUPLETS

    Si le temps devait s'arrêter pour moi,
    Si je n'avais plus que très peu de temps.
    Si je n'avais plus qu'une heure devant moi.
    Si le temps devait suspendre son vol,

    Doublon

    J'oserai, alors, faire le premier pas.
    Te montrer cet homme que tu ne vois pas.
    Mes lèvres oseraient, alors, te donner
    Le feu de l'amour pour le partager.

     Bis

    Le feu de l'amour pour le partager.

      Si je n'avais plus de temps

    N. Ghis. 

    Texte de chanson écrit en 2005

    Tiré d'une poésie écrite en 1983

    sceau copyright 

      


    7 commentaires
  •  

      

     

     

    PIERRE-MICHEL 

    " La Raison d'être d'une chanson

    Est qu'elle transmette une émotion

    Si infime soit-elle. "

    Pierre-Michel

    Membre de la sacem depuis juin 1980 

    Blog de pierre-michel : PIERRE-MICHEL, PIERRE-MICHEL

    Toutes ses chansons sont déposées à la SACEM et certaines également à la SABAM (Belgique)

      

    Paroles : Ghislaine Nicolas      Musique : Michel Pierozzi  

     

    Résultat de recherche d'images pour "Quai de gare amoureux images"

     

     

     

     

    Quai de gare

      

    C'est un très doux baiser que ma main lui destine.

    Ma bouche l'y a posé quand ses yeux de gamine,

    A travers cette foule ont recherché les miens,

    Inspirant à mon cœur l'amour d'un collégien.

     

    Son air de petite fille fragile qui à peur,

    Je l'avoue humblement à capturé mon cœur

    Mais sur ce quai de gare, ce train qui va partir

    Me dit qu'il est trop tard. Comment la retenir?

     

    Je n'aime pas les grands départs ni les adieux!

    Bien malgré moi viennent des larmes dans mes yeux,

    Mais il lui faut partir! Je ne peux rien y faire!

    Je ne peux que blaguer, lui sourire ou me taire.

     

    Il faut me décider avant qu'elle ne s'en aille!

    Si j'avoue mon amour: vais-je gagner la bataille?

    Vais-je avoir le bonheur de la voir me sourire?

    De l'entendre me dire qu'elle ne veut plus partir?

     

    Si j'osais lui avouer tout ce qui me tourmente?

    Je la persuad'rais de ne plus s'en aller!

    Je lui rappellerais notre complicité,

    Nos rires, nos joies, nos jeux, notre amitié troublante...

     

    Je voudrais tant lui dire: «Je t'aime éperdument!»

    Mais je ne connais pas quels sont ses sentiments.

    Je vais laisser ce train l'emporter loin de moi

    Parce que je suis idiot et que je n'ose pas.

     

    Je n'aime pas les grands départs, ni les adieux!

    Bien malgré moi viennent des larmes dans mes yeux;

    Mais il lui faut partir! Je ne peux rien y faire!

    Je ne peux que blaguer, lui sourire ou me taire.

     

    Il faut me décider avant qu'elle ne s'en aille!

    Si j'avoue mon amour? Vais-je gagner la bataille?

    Vais-je avoir le bonheur de la voir me sourire?

    De l'entendre me dire qu'elle ne veut plus partir?

     

    Sur ce quai de départ, ses yeux rivés aux miens

    Dévoilent les pensées que je devine en elle.

    Ses mains cherchent les miennes, nos visages s'approchent

    Et insensiblement, nos lèvres enfin se prennent.

     

    Cette foule m'indiffère: je suis sur un nuage.

    Que m'importe tous ceux qui partent en voyage!

    Sur le quai de la gare, nous regardons le train

    Qui prend de la vitesse emportant avec lui

     

    Des inconnus qui croisent un instant notre vie

    Seuls et indifférents, allant vers leur destin.

    Nous avons su à temps comprendre qu'on s'aimait.

    Nous aurions pu gâcher nos chances à tout jamais!

     

    Je n'aimais pas les grands départs ni les adieux!

    Bien malgré moi venaient des larmes dans mes yeux:

    Mais tout ça, c'est finit! Elle ne s'en va plus:

    Je peux donc lui sourire, la prendre dans mes bras,

     

    lui avouer ma flamme! Lui décrire cet amour

    Qui embrase mon cœur depuis nombre de jours...

    J'aime ce quai de gare qui nous a réuni !

    Fera t-elle pour longtemps son chemin dans ma vie ?...

     

     Pierre-Michel

     

    Résultat de recherche d'images pour "Quai de gare amoureux images"

    N. Ghis. Texte écrit en 1985

     

     

     

     

    sceau copyright 

      

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique