•   

    Tic Tac Tic Tac   Tic Tac  Tic Tac

     

    Quand mon heure va t-elle sonner ?...

    Appréhention

     

    J'ai peur de la mort et je ne craint pas de le dire!

    Je sais que c'est inéluctable;

    mais c'est ma façon à moi de démystifier ce qui fait parti de la vie,

    et comme une provocation, je ris, je suis gaie, je suis un clown,

    je me fiche de ce qu'il adviendra demain : je n'y suis pas encore!

    Je me persuade que j'ai le contrôle sur ce qu'il adviendra de moi... dans l'avenir.

    J'ai terriblement peur de ne pas avoir accomplis tout ce que j'avais projeté de faire. 

    Peur de ne plus pouvoir contempler un lever de soleil,

    Peur de ne plus avoir le privilège de sentir une rose parée de la fraîche rosée du matin,

    Peur de ne plus écouter le chant d'un oiseaux, de ne plus serrer dans mes bras ceux que j'aime.

    J'ai peur de la souffrance que peut engendrer une grave maladie ;

    mais j'ai au moins le courage d'avouer l'appréhension d'une terrible fin. 

    C'est pourquoi je lance à l'existence, comme un défi

    en sachant très bien que ça ne rime à rien qu'à me rassurer, sans plus.

     Je refuse de mourir avant d'avoir accompli ce pourquoi je crois être sur cette terre !

    J'aime la vie et j'ai une furieuse envie de vivre envers et contre tous les obstacles

    Qui peuvent, se dresser à n'importe quel moment sur ma route.

     La vie est belle mais cruelle! Cependant, elle vaut la peine d'être vécue ! 

    Seigneur ! Si vous existez vraiment ?

    S'il y a vraiment une force au dessus de nous ? 

    Une invisible protection qui, pour moi, me laisse un doute que je ne peut combler ?

    Laissez-moi accomplir la tâche pour laquelle je suis sur cette terre !

    La vie ne fut pas tendre avec moi et m'a tellement éprouvé lors de venue au monde !

    Elle m'a tellement éprouvé depuis que je suis, alors que je ne devais pas être !

    Toute ma jeune existence ne fut qu'épreuves et souffrances incompréhensibles 

    Parce que trop jeune pour mesurer la gravité des actes des adultes

    à laquelle j'avais à faire. Trop jeune pour comprendre la porté de leurs actes sur ma vie.

    J'ai un grand vide en mon âme et mon cœur qui ne se comblera jamais ! Et pourtant.

    Pourtant, je suis une femme heureuse en amour !

    Je ne devrais pas me plaindre car il y a plus malheureux que moi.

    Mais il me manquera toujours quelque chose de définissable dont je connais la portée sur l'esprit d'un

    jeune enfant habitué à la dure réalité de la vie.

    Un enfant, sans l'amour de ses parents, n'est pas complet.

    Pourtant, un enfant à l'âge de l'innocence en à tant besoin pour se construire.

    Il a besoin de leurs câlins de leur model pour grandir...

    N.GHIS.

     

    Appréhention

     

     


    7 commentaires
  •   Amitié à mon ami Loup  

     

    Nous nous reverrons un jour ou l'autre

     

     

    Nous nous reverrons un jour ou l'autre 

    Le changement c'est maintenant

     

     

    Il fallait bien que cela arrive, mais je ne pensais pas que la route nous reprendrait aussi vite.

    La « ROUTE » est une mangeuse d'hommes, elle est une maîtresse exigeante et ne vous laisse pas de répit.

     

    Je la compare à un pécheur, qui une fois le poisson ferré par la gueule, tire sur le fil, lâche du mou pour que la proie reprenne de la vitalité et croit en un fol espoir d'échapper à sa fin tragique...puis au moment ou le voyageur se croit délivré, elle tire d'un coup sec et le ramène à la raison...tu es à moi, tu as fait un mariage avec ce démon qu'est la route.

     

    D'une beauté mortelle, elle nous a attirée dans ses méandres. Parfois rassurés d'aligner nos pas dans des lignes droites, à grandes enjambées nous avons parcouru de formidables moments..puis à la sortie d'une courbe, cette avenue devenait un chemin de traverse, bordé par des croix et des calvaires, nous rappelant  celles et ceux  qui sont tombés victimes de cette amante perfide.....en la parcourant depuis tant d'année nous avons signé un pacte avec une diablesse.

     

    Et c'est au moment où nous pensions avoir échappé à ses funestes desseins qu'elle s'est rappelée à nous.

     

    Nos projets de nous stabiliser en PROVENCE ne plaisait pas à cette ogresse et c'est sous forme d'un premier avertissement qu'elle nous l'a fait savoir.

     

    CASSE TÈTE

     

    Aussi impossible à comprendre, nous allons redevenir nomades...mais avec un toit sur la tête....alors qu'à ce jour nous étions sédentaires dans un mas...de façon précaire.

     

    Premier avertissement avec frais : accident....le Loup doit passer sur la table d'opération....la poisse.

     

    Second avertissement : je ne peux plus assurer physiquement les travaux qui justifiaient notre présence...

     

    CATASTROPHE...ou OPPORTUNITÉ

     

     

    Vous m'avez comblé de joie en répondant à ma demande : pourquoi  les blogs.....si bien présenté et actualisé par une certaine amie... vous savez pourquoi certains d'entre nous tiennent encore debout ? Pour ma part je vais chercher les raisons de mon éventuel retour.

     

    Merci de votre présence  et de vos partages.

     

    Nous nous reverrons un jour ou l'autre 

     

     Merci à Laura Création pour cette belle représentation des gens du voyage. Ghislaine.

     Résultat de recherche d'images pour "Lara0011"

     

    Nous nous reverrons un jour ou l'autre

     

    Ce texte est toujours d'actualité 

     

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique